encyclopédie

Production de semences

Comment fonctionne une ligne de production de semences

Le nettoyage des semences est assuré par un ou plusieurs outils.
La finalité est de sélectionner pour le semis, à partir des graines semées, uniquement les meilleures qualitativement. Il est nécessaire de séparer les graines petites, fusariées et brisures, ainsi que les graines d’autres variétés et les adventices.
La configuration d’une ligne donnée dépend de la culture considérée, du débit demandé et du cahier des charges du client

Une ligne classique pour la production de semences se compose des éléments suivants:
1) réception de la matière et nettoyage
2) nettoyage très fin et calibrage des semences
3) enrobage et conditionnement

Les cultures nettoyées peuvent être : des céréales (blé, orge, avoine, seigle, triticale, sorgho, riz), des oléagineux (tournesol, colza, lin, pavot, chènevis, sésame, cameline, chardon-marie), des légumineuses (pois, soja, lentille, haricots, pois-chiche, féverolle, vesce), des graminées (trèfle, phacélie, luzerne, ray-grass, fléole des prés, fétuque), et aussi l’épeautre, le petit épeautre, le sarrasin, le millet, le cumin, soude commune et autres

1) Pré-nettoyage (débit 20-100t/h)
La partie réception et pré-nettoyage comporte une trémie ou une fosse, ensuite un nettoyeur-séparateur VibroMAX JCM. Le but est de séparer rapidement les déchets du bon grain lors du stockage en silos, en vue d’un nettoyage postérieur plus fin des semences. Nous prévoyons un pré-nettoyage indépendant uniquement pour des lignes à haut débit, notamment pour réduire la quantité de matière stockée avant le traitement final. Le débit courant du pré-nettoyage se situe entre 20 et 100t/h

2) Nettoyage fin – la ligne de semence proprement dite (5-35t/h)

Combinaison d’un nettoyeur-séparateur VibroMAX JCM (précédé éventuellement d’un ébarbeur/épointeuse JHA/JHS), d’un trieur alvéolaire JCT et d’une table densimétrique JGT, complété éventuellement d’un concentrateur gravitaire JGC. Pour la phase de contrôle finale du nettoyage de la semence, un trieur optique peut être ajouté.

La configuration proposée a pour objectif de séparer le bon grain, les brisures et également la menue-paille, qui doivent représenter dans le matériau nettoyé une portion minime. Le nettoyeur-séparateur VibroMAX JCM offre des aspirations en entrée et en sortie. Il est également possible d’utiliser un outil à trois niveaux de tamis, par exemple le JCM 10133, qui est capable de séparer des petites graines de qualité secondaire. Sur ce type d’appareil on aboutit à la classification de graines de petites tailles. Avant le nettoyeur-séprateur VibroMAX JCM il est intéressant de postionner un ébarbeur ou une épointeuse (JHA ou JHS) qui trouve son utilité notamment pour la catégorisation des multiples graines et des épis de l’orge. En cas d’installation de cet outil, il est nécessaire de mettre en place la possibilité d’un by-pass.

Le trieur alvéolaire JCT sert habituellement à la séparation des graines courtes (brisures, graines rondes) et longues (folle avoine). La table densimétrique JGTdissocie les impuretés légères, notamment les graines sèches et fusariées, également les impuretés lourdes. Si nécessité d’avoir un débit plus grand, on peut positionner devant la TD un concentrateur gravitaire JGC.
La tendance récente est d’ajouter en fin de ligne un trieur optique. Le désavantage du TO est son prix élevé, mais il est vrai que cet outil est très polyvalent pour la dissociation d’impuretés quelles qu’elles soient.

3) Enrobage et conditionnement (environ 1-40t/h)
Un enrobage de qualité garantit la bonne protection et désinfection de la semence.L’enrobeuse contient toujours une doseuse de matière, son application, son mélange, son séchage. L’emballage de la semence se fait en bigs-bags ou dans des sacs. Il existe de nombreuses tailles et types de sacs et de portants bigs-bags

4) Manutention
Pour des lignes de semences, nous avons fait le choix de matériels de manutention permettant d’endommager le moins possible le grain. Pour la manutention des déchets on peut opter pour des moyens classiques.
Outils: convoyeurs à bande JTB, élévateurs vitesse lente JTE