encyclopédie

Travail post-récolte

Comment fonctionnent les lignes de travail post-récolte

La ligne post-récolte sert à traiter les cultures immédiatement après la récolte en vue de leur stockage. Le but est de débarasser les céréales, légumineuses, oléagineux récoltés d’une quantité donnée d’impuretés indésirables, de baisser leur humidité à un niveau acceptable pour le stockage et en même temps homogénéiser chaque culture. Il est possible d’estimer la qualité de chaque culture traitée, stockée, expédiée par la quantité et la composition granulométrique des impuretés, la densité et d’autres indicateurs comme le poids spécifique (PS = poids de 1000 graines) ou bien les propriétés biochimiques des céréales, protéagineux et oléagineux. Un paramètre important à surveiller est l’humidité, à laquelle sont liées température et conditions de stockage des grains

La réception du grain se fait par une fosse soit enterrée, soit de surface, soit à demi-enterrée, selon les caractéristiques de la ligne post-récolte et les cultures considérées. Le nettoyeur-séparateur JCM Vibromax est utilisé pour le nettoyage, idéal pour des lignes à haut débit. Le nettoyage du bon grain se fait par le biais des tamis et du pré-nettoyeur à air qui écartent les impuretés légères grandes et petites.

Séchage:
Une trémie tampon assure l’arrivée continue de matière dans le séchoir, où l’humidité des graines baisse jusqu’à la valeur exigée. Celles-ci peuvent ensuite être stockées sur le long terme

Stockage et expédition:
Les graines séchées sont stockées en silos ou sont directement dirigées vers des camions.Le plus fréquemment, ce sont des silos en acier qui sont utilisés, soit à fond plat, soit en cône.